Les spectacles
                
  
                
Sexe, mensonges et opérette
Sexe, mensonges et opérette

Pendant son âge d'or, l'opérette - ou comédie musicale à la française - a fidèlement reflété l'évolution des rapports tumultueux entre les deux sexes. Dans Sexe, mensonges et opérette, anthologie d'airs et de duos pour chanteuses-comédiennes, le Trio Voix Liées livre le point de vue de ces dames sur ces messieurs, lequel devint au fil du temps de plus en plus coquin à mesure que se dressait... l'étendard de l'émancipation féminine. On y chante et joue la fierté du deuxième sexe, sa rage et son désespoir, l'ironie douce-amère, la jalousie féroce et la séduction effrénée. Une palette très riche de sentiments et de styles musicaux pour des interprètes aussi virtuoses que sensibles.

  
  
Télécharger le dossier de presse.
                
Critique dans "Opérette Magazine"

Elles sont deux comédiennes chanteuses qui échangent avec conviction leurs impressions sur... devinez qui ? Les hommes bien sûr ! Et cela sur des airs d'opérettes, reflets de l'évolution sociologique et des rapports entre les deux sexes. Aurore Bouston, soprano, et Louise Couturier, mezzo, enchaînent avec virtuosité airs et duos, soutenues par Bertille Monsellier, pianiste de qualité et participante active au spectacle. Apparemment, elles ne lui ont pas fait peur, peut-être même l'ont-elles séduit ? En tout cas, c'est bien un homme, André Roche, qui a signé une mise en scène dynamique, ce qui représente une sorte d'exploit dans un espace aussi exigu que celui du théâtre parisien de l'île Saint Louis. C'est tendre, drôle, léger, parfois un peu coquin, et c'est l'occasion ou jamais de réviser le répertoire. Les extraits des opérettes des années 25 ont été de vrais moments de plaisir !

  

Christiane Izel, Opérette Magazine

  
Critique de "Regard en coulisse"

Avec Sexe, Mensonges et Opérette, le Trio Voix Liées revisite plusieurs décennies d'opérettes. Les chansons retenues évoquent les différentes facettes de la vie amoureuse : phases de séduction, jalousie, infidélité, séparation, réconciliation... Le spectacle mis en scène par André Roche prend le parti d'aborder avec un regard moderne ces situations traitées dans des opérettes datant de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Les textes des chansons écrites par Yvain, Messager, Lecocq, entre autres, sonnent toujours justes et s'intègrent parfaitement dans ce spectacle au ton très actuel.
Le Trio Voix Liées conjugue talent artistique, charme et humour. Les artistes interprètent avec malice plusieurs figures féminines, de la femme naïve à la femme fatale. Si les hommes en prennent quelque peu pour leur grade, les jeunes femmes n'hésitent toutefois pas à interpréter certains personnages féminins ambivalents, partagés entre leurs supposés principes et leurs comportements amoureux réels. Sexe, Mensonges et Opérette, avec un tel trio d'artistes, le cocktail est savamment dosé !

  

Dan Renier, Regard en coulisse.com